Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une bande de potes partage leurs humeurs à propos de leur passion commune : la course nature (trail).Avec eux, simplicité rime avec amitié, plaisir avec courir,passion avec aliénation (ou inversement......quoique!)

06 Jun

AMBAZAC et les COP1dabord

Publié par dic + photos  - Catégories :  #Sport

En ce week-end de Pentecôte, une bande de joyeux drilles qui n'est d'autre que celle des COP1dabord a envahi le Limousin pour participer à un trail des plus réputés : Celui des gendarmes et des voleurs de temps.

Un 20km, le samedi et au menu du dimanche, un 58km,un 32km et un 10km avec à chaque fois en fin de course la mythique montée des marches (41) vers la chapelle.

Qu'ils soient premiers ou derniers, tous effectuent cette ascension vers La Chapelle sous un  tonnerre d'applaudissements et d'encouragements de la part de la foule massée le long de ce "chemin de croix" pour les uns et/ou  la

"grimpette de la gloire" pour les autres. Un site mythique, une ambiance unique, des pleurs, des larmes, un mélange de douleurs et de bonheur, une sensation d'avoir vaincu son Everest, voilà ce qui fait la renommée de ce trail des gendarmes et des voleurs de temps.

41 marches plus haut, fin du chemin de croix, à chacun son expression.
41 marches plus haut, fin du chemin de croix, à chacun son expression.
41 marches plus haut, fin du chemin de croix, à chacun son expression.
41 marches plus haut, fin du chemin de croix, à chacun son expression.
41 marches plus haut, fin du chemin de croix, à chacun son expression.
41 marches plus haut, fin du chemin de croix, à chacun son expression.
41 marches plus haut, fin du chemin de croix, à chacun son expression.
41 marches plus haut, fin du chemin de croix, à chacun son expression.
41 marches plus haut, fin du chemin de croix, à chacun son expression.

41 marches plus haut, fin du chemin de croix, à chacun son expression.

Stéphane et Bernard s'alignaient sur le 58km, un sacré défi pour tous les 2.

Parti dans un bon rythme, BERNARD fut vite rattrapé par une ancienne blessure et son mollet le lâcha. Autant de préparations, de privations, de sacrifices justifiaient la hauteur de sa déception,bien vite balayée d'un revers de la main car en 2018, BERNARD sera de retour pour vaincre son défi.

AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord

Quant à Stéphane, le jour de ses 32 ans, il releva son défi et finit même sous la barre des 4 heures. Un excellent temps pour une première.

AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord

Le gros de la troupe des s'alignait au départ des 32 kms avec quelques 1800 autres traileurs venant des quatre coins de la France et même de l'étranger.

 

Bien vite lancés derrière les gendarmes à cheval, les sourires de nos COP1dabord  se crispaient, l'envie d'y être s'opposait à l'angoisse de ne pas finir.

AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord

Et ces fous de la course à pieds, ces drogués du trail, ces inconditionnels du surpassement de soi s'élancèrent à la conquête des monts d'Ambazac. Heureusement, peu clémente la veille, la météo était indulgente en ce dimanche, bannissant la pluie et la chaleur, permettant à chacun d'apprécier  la diversité des paysages du Limousin, sa nature sauvage et souveraine, ses lacs, ses bois et ses monts.

AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord

La course se décantait et chacun de rythmer sa course de sourires ou de grimaces.

AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord

Certes la promenade limousine ne fut pas de tout repos pour nos COP1dabord.

Entre petites défaillances, coups de pompes, crampes et courbatures, chacun eut son lot de soucis mais nettement insuffisant pour nuire à cette envie d'être finisher.

Même la mythique montée des 41 marches pour atteindre la Chapelle n'eut pas raison de leur volonté mais leurs expressions en disaient long.

AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord

Allez comprendre, tous ont soufferts, tous ont peinés, tous ont douté mais tous se donnent rendez-vous pour la prochaine édition.......

AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord
AMBAZAC et les COP1dabord

Et certains s'impatientent déjà pour faire comme papa, n'est-ce pas HUGO ?

 

Demain d'autres photos tous azimuts des COP1dabord et des autres traileurs....

 

Commenter cet article

À propos

Une bande de potes partage leurs humeurs à propos de leur passion commune : la course nature (trail).Avec eux, simplicité rime avec amitié, plaisir avec courir,passion avec aliénation (ou inversement......quoique!)